Serge Joncour – Parrain du prix

Joncour

C’est après avoir exercé différents métiers (publicitaire, maître nageur) que Serge Joncour s’est lancé dans l’écriture. Depuis la publication de son premier roman en 1998, Vu aux éditions La Dilettante, il a connu un succès grandissant. Récompensé par quatre prix littéraires, scénariste du film Elle s’appelait Sarah, finaliste du prix littéraire des Deux Magots pour son dernier roman L’Ecrivain national, son style si particulier lui a permis de s’imposer progressivement sur la scène littéraire.

« Dès l’enfance, j’avais une projection un peu fantasmée de l’écrivain. Certains enfants rêvent de devenir pompier ou footballeur, moi je me voyais écrivain avec la figure héroïque d’un Hemingway, un Malraux ou un Cendrars. Même plus âgé, je pensais que ma vie désordonnée, mes expériences allaient me servir pour écrire. Céline s’est servi de sa vie. C’est tout cela à quoi je rêvais. Pour moi, l’écrivain représentait cette alliance rare: il était à la fois engagé dans la marche du monde, et s’en isolait pour réfléchir. C’était l’auteur qui symbolisait tout cela et pas le philosophe, par exemple. » (Serge Joncour dans une interview au Figaro)