Nos suggestions pour ton ami(e).

mon ami(e)

Pour ma meilleure amie :

La Femme parfaite est une connasse – Anne-Sophie et Marie-Adeline Girard

Attention, ne pas se fier au titre ! C’est LE cadeau parfait à offrir à sa meilleure amie (de 20 ans). Ce petit livre, compilation de phrases toutes plus drôles les unes que les autres, nous plonge avec délice dans le quotidien des femmes soumis au diktat du marketing d’une certaine presse féminine et à une multitude de principes auxquels nous faisons (presque) toutes semblant d’adhérer…

Et le résultat est bel et bien là : on rit en lisant, on se reconnaît dans les situations évoquées, et on achève la lecture en se sentant décomplexée ! Le bouquin porte bien son sous-titre et remplit son rôle de « guide de survie pour les femmes ‘normales’ » (par exemple, question cruciale : « comment garder sa dignité quand on est bourré ? »).  Alors osons le dire : non, la femme parfaite n’existe pas !

Suggéré par Ariane.

CHOCOLAT – Christophe Felder, Michel Langot

« Tartes, crèmes, mousses, gâteaux, mignardises, boissons, décors…

Sous des noms qui laissent rêveur (l’Exquis de Cyrano, les Bisous-bisous, l’Oléna…), qu’il s’agisse de créations inédites ou de classiques revisités, Christophe Felder vous livre ses secrets de pâtissier et pédagogue d’exception. »

Éditions de la Martinière

Vous pouvez directement vous procurer l’ouvrage en cliquant ici !

Suggéré par Caroline.

Pour mon meilleur ami :

Nos Gloires secrètes – Tonino Benacquista

Ce maître incontesté des romans noirs et des polars n’était pas destiné à la littérature : son enfance, selon ses propres dires, fut baigné dans les séries télévisées au détriment de ses études. Il cumulera donc les «petits boulots» comme accrocheur de toiles ou accompagnateur de nuit dans des wagons-lits ; ces métiers atypiques et souvent silencieux lui inculqueront un besoin d’expression démentiel que l’on retrouve dans le livre en question.

Ce recueil de nouvelles part d’un constat simple : à partir d’un fait des plus banals ou d’un acte des plus morbides, chacun est susceptible de développer un immense jardin caché, une «gloire secrète» que l’on préserve et qui guide chacune de nos actions. On se plongera donc dans les pensées d’un meurtrier qui, fier de sa mise en scène, finira par se vexer que la police ne le retrouve pas, ou dans celles d’un parfumeur octogénaire amoureux de sa jeune voisine…

A la limite du politiquement correct, les nouvelles profondément psychologiques de Benacquista ont un tel pouvoir d’identification que vous pourrez vous flatter de voir votre meilleur ami «changé» après sa lecture.

Suggéré par Hugues.