Nos suggestions pour ta copine.

ma copine

Le Zèbre – Alexandre Jardin

Adapté au cinéma par Jean Poiret (avec Thierry Lhermitte). Gaspard Sauvage, dit le Zèbre, a décidé, en romantique excentrique, de reconquérir sa femme, Camille, afin de renouveler leur amour, usé par quinze ans de mariage et de routine.

Ébranlé par l’accident qui a failli coûter la vie de Camille, le Zèbre décide de vivre chaque instant avec elle comme si c’était le dernier. Il met en scène des stratagèmes ingénieux pour enrayer la routine qui s’est installée sa vie de couple. Mais malgré tous ses efforts, il ne parvient pas à forcer l’amour, qui est depuis longtemps devenu une simple tendresse. Il engage alors une relation épistolaire avec sa femme, qui, peu à peu succombe à cet Inconnu. Il voit alors avec horreur et avec une étrange curiosité sa femme s’éprendre pour cet Inconnu…

Un roman qui ne manque pas d’originalité, et qui vous séduira par la légèreté de sa forme et par son excentricité.

Suggéré par Marc.

Paul et Virginie – Bernardin de Saint-Pierre

Le roman Paul et Virginie ne nous propose pas la banale histoire d’une passion impossible. Bernardin de Saint-Pierre parvient à transcender le genre en décrivant l’Île de France comme un paradis exotique et pastoral propice à l’amour naissant. A mi-chemin entre La Princesse de Clèves et Robinson Crusoé, ce roman trouve sa force dans les descriptions psychologiques et dans la représentation des paysages flamboyants. La plume poétique de l’auteur, à la sensibilité préromantique et inspirée de Virgile, fait de la nature mystérieuse, le symbole de l’amour pur, à l’écart de la civilisation. Le bonheur atteint, l’intrigue s’assombrit toutefois au rythme des péripéties. L’histoire se densifie. La légèreté et la gaieté des premières pages laissent place au désespoir. Tel est ce chef d’œuvre, savant mélange de plaisir et de frustration.

Suggéré par Aïtouna.

La Boutique de l’orfèvre – Karol Wojtyla

Quoi de plus surprenant qu’une pièce de théâtre parlant d’amour et dont l’auteur n’est autre que Karol Wojtyla. Et pourtant…

Poète et un homme de théâtre, celui qui deviendra le Pape Jean-Paul II a d’abord été un comédien. Quand on dépasse cet étonnement, La Boutique de l’orfèvre acquière alors une saveur toute particulière et on entre dans le spectacle vivant de l’amour. Vous découvrirez ainsi, peu à peu, l’histoire de l’amour de trois couples, trois chemins par lesquels vous serez amené à réfléchir. Car, nous vous y trompez pas, ce que vous trouverez en filigrane à la lecture de cette pièce, c’est la profondeur de la personne humaine, et la beauté touchante des rapports humains.

Suggéré par Etienne.