Jury

ie de groupeChaque année, le jury du Prix est composé de romanciers, poètes, nouvellistes et éditeurs qui se penchent sur les textes présentés par les étudiants. Ils sont également présents à la soirée de remise du Prix, et y rencontrent les participants dans une atmosphère propice à l’échange et au partage.

Le jury de l’édition 2016 sera annoncé progressivement ici, ainsi que sur notre page Facebook et notre profil Twitter. Voici les membres du jury déjà annoncés :

Binet.png

Né en 1972 à Paris, Laurent Binet se passionne et entraine ses lecteurs dans le rapport à la réalité à travers ses romans.

Pourtant, ses premiers écrits publiés ne témoignent pas de ce rapport au roman. Ainsi, il publie par exemple en 2004, La Vie professionnelle de Laurent B. qui vise plutôt à témoigner de son expérience de professeur.

Son premier roman, HHhH, Prix Goncourt du premier roman 2010 est un roman historique traitant d’un complot visant Heydrich, bras droit d’Hitler dans lequel on ne cesse de s’interroger sur les limites existant entre le réel et la fiction.

Son second roman, La Septième fonction du langage, Prix du roman Fnac et Prix Interallié en 2015 questionne la mort de Roland Barthes autour d’une captivante enquête policière, de jeux de langages et d’une forte symbolique. Là encore, on est dans un roman s’interrogeant sur le lien avec la réalité et on cherche à savoir jusqu’où peut aller le roman dans la fiction.

Auteur engagé, il a ainsi suivi la campagne de François Hollande en 2012 et en a tiré un récit Rien ne se passe comme prévu.

Retrouvez nos critiques de La Septième fonction du langage et de HHhH.

Marienské

Héléna Marienské est née le 9 octobre 1969 à Béziers.

Elle a publié quatre romans depuis 2006 et Rhésus (éditions P.O.L.). Ce premier roman a connu un succès important puisqu’il a été couronné des prix Du 15 minutes plus tard, la Mention Spéciale Prix Wepler Fondation La Poste et le Prix Madame Figaro, Le Grand Vefour et porte sur la thématique étrange de la visite d’un bonobo dans une maison de retraite.

Son second roman, Le Degré suprême de la tendresse (éditions Héloïse d’Ormesson, 2007) est marqué par une volonté de pasticher des auteurs tant classiques que contemporains et a été récompensé par le prix Jean-Claude Brialy de la ville de Saumur.

Elle publie en 2014 Fantaisie-Sarabande (Flammarion, 2014) traitant du parcours croisé de deux femmes à la vie particulière…

Son dernier roman Les Ennemis de la vie Ordinaire (Flammarion, 2015), traite de la thérapie de groupe suivie par des personnes souffrant d’addictions diverses. Ce roman prend sa source dans une addiction vécue par l’auteure et qu’elle a su dépasser par l’écriture.

A travers la diversité des thématiques de ses romans, Héléna Marienské nous fait voyager à travers la société et dans un imaginaire littéraire original et engagé.

Librinova.png
Librinova est une maison d’auto-publication numérique. Elle a été fondée en juin 2013 par Laure Prételat et Charlotte Allibert, qui étaient jusque là respectivement directrice générale et responsable numérique chez First-Gründ, une maison d’édition du groupe Editis.
Elles ont décidé de quitter cette maison d’édition pour créer la leur, avec pour objectif de démocratiser l’accès à la publication, de faire émerger les talents de demain, et de créer une passerelle entre auto-édition et édition traditionnelle. Ainsi, les mots d’ordre de Librinova sont la passion des livres et de leurs auteurs, la transparence et le professionnalisme de leurs services, ainsi que la liberté qui est accordée aux auteurs concernant leurs ouvrages.
Librinova compte aujourd’hui des auteurs reconnus, dont Catherine Choupin qui a reçu en 2015 le Prix du Livre Numérique pour Les romans d’amour sont dangereux, ou bien Alexandra Paget-Deben dont le roman Ultraviolet a été sélectionné pour le premier prix littéraire de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris.
Librinova a donc permis à de nouveaux auteurs d’accéder plus facilement à la publication. Mais le projet ne s’arrête pas là ! En effet, Librinova propose de nombreux services à ses auteurs : ils peuvent par exemple fixer eux-mêmes le prix de leur livre, qui leur revient par ailleurs entièrement (hors TVA). Cela leur permet de rentabiliser rapidement le coût de ce service de publication, entre 50 et 75 euros selon la longueur du livre. De plus, à partir de 1000 exemplaires numériques vendus, Librinova intègre automatiquement l’auteur à leur programme « En route vers le papier » qui consiste à lui trouver un éditeur papier et à négocier pour lui le contrat de publication.
Avec l’accès à 90 librairies en ligne, dont Amazon, Apple et Kobo, Charlotte et Laure ont donc créé une véritable opportunité pour les jeunes auteurs qui souhaitent se lancer dans l’aventure littéraire en leur permettant de se faire connaître du grand public.
Publicités