Sélection sur Londres

Londres

Londres, le roman : rarement un livre aura aussi bien porté son titre. Car c’est bien Londres, tout son patrimoine, toutes ses spécificités, qui se dessinent petit à petit sous nos yeux au fil des pages de ce roman historique.

Le pari était risqué, et sa réussite en assez mauvaise voie quand on se contente de regarder de l’extérieur ce pavé à la couverture peu attirante. Mais Edward Rutherfurd le relève avec brio, et nous raconte 2 000 ans de l’histoire d’une ville (et d’un pays) sans jamais être trop complexe, trop historique ou trop romanesque.

L’histoire racontée est trop vaste pour en faire un résumé, et ses atouts sont eux aussi nombreux. Pour les amoureux de Londres, le premier sera sans aucun doute la sensation de voir la ville se construire au fur et à mesure que l’on tourne les pages. Nul doute que votre prochaine visite à la Tour de Londres ne ressemblera plus du tout aux précédentes : car partout où vous promènerez vos yeux, vous verrez l’ombre d’un petit charpentier qui y laissa toutes ses forces et y complota contre le Roi.

Les personnages de Rutherfurd sont inoubliables, touchants, et c’est à eux que l’on doit la vitalité et la force de cet ouvrage qui est aussi documenté, mais bien plus passionnant, qu’un livre d’histoire. Changer de chapitre, c’est faire un saut d’une centaine d’années dans le temps et découvrir les nouvelles générations des familles que l’on a rencontrées précédemment ; cela requiert des explications quant à ce qui s’est passé entre temps, et l’auteur fait de ces passages obligés des intermèdes que l’on attend impatiemment.

Cette organisation en chapitres sera d’ailleurs le premier atout aux yeux des plus pressés. Nul besoin de lire l’ensemble du roman (même si on vous le conseille fortement, et après tout le train est fait pour ça), vous pouvez l’ouvrir directement à l’époque qui vous intéresse, si vous voulez découvrir l’histoire d’un monument par exemple.

Londres mon amour

Ils ont fait le voyage depuis Dubaï : Samir, le travesti libanais, et son singe en guise de compagnon de voyage ; Lamis, l’Irakienne divorcée, qui revient pour construire sa propre vie ; Amira, la prostituée marocaine aux rêves de princesse.

Leurs vies, comme des champs de bataille, sont sens dessus dessous. Hanan El-Cheikh sait montrer la galère du quotidien, celle de Samir pour rendre le singe Cappucino à son propriétaire, celle de Lamis pour renouer le contact avec son fils, celle d’Amira pour vivre mieux. On s’attache à ces personnages exilés qui n’abandonnent jamais, à ces héros qui n’y ressemblent pas. Leurs vies, racontées en parallèle malgré quelques croisements, ont en commun une question : celle de ce qu’impliquent nos choix en termes de renoncement. Qu’est-ce que cela vaut de réaliser son rêve – en devenant une princesse, en s’intégrant à Londres – si cela implique de renier son passé ? Qui est-on au final quand on change de lieu, de compagnon, de mode de vie ?

C’est Londres qui adoucit le récit, toujours tendre mais parfois triste. Car le quatrième personnage de l’histoire, c’est elle. Le murmure du titre résonne de page en page, en particulier à travers Lamis qui s’adresse à la ville, l’observe depuis son sommet, essaie de l’apprivoiser. Elle a vécu là des années et maintenant qu’elle a retrouvé son indépendance, son œil neuf s’étonne : la ville s’étend bien au-delà de ce qu’elle en avait vu, et lui révèle des possibilités qu’elle n’avait imaginées. S’approprier la ville, son langage et sa culture devient alors la clé pour trouver son identité de femme et de mère, là où elle n’était qu’avant qu’une expatriée.

Ceux qui aiment Londres pour sa diversité seront forcément touchés par ce livre qui a également ses faiblesses, notamment des traits de caractère peut-être parfois caricaturaux. Mais ce roman réussit son pari avec ses personnages et leur attachement à la ville. On en retiendra aussi une magnifique réflexion sur la langue anglaise et sa musicalité.

(Pour les plus insatiables, on vous conseille aussi Ceux du Nord-Ouest de Zadie Smith et London Fields de Martin Amis)

Maïté Besson

Advertisements