CHOCOLAT PASSION — 1er prix

chocolat-passion-3049

Les amoureux du chocolat ne tarissent pas d’éloges sur Chocolat Passion, boutique située à Lille au 67 rue Nationale. Et ça se comprend. Que ce soit sous forme de tablettes, de bouchées ou de moulages, cette chocolaterie propose à ses clients une variété considérable de chocolats (noir, praliné, ganache) avec des associations de saveurs surprenantes à faire fondre vos papilles comme le Carré framboise ou encore le Kawacao!

De plus, cette sympathique boutique propose des ateliers pour vous apprendre les fondamentaux de la pâtisserie, à reproduire ensuite chez vous!

Chaque année à l’occasion du Carnaval, Chocolat Passion confectionne de magnifiques masques en chocolat, si beaux qu’on a d’ailleurs du mal à se décider à les manger… Et c’est avec enthousiasme qu’ils offrent un masque au lauréat de chaque catégorie du Prix EL 2017!

Pour plus d’informations, retrouvez-les sur leur page Facebook et sur leur site internet.

Capture d_écran 2017-03-05 à 18.50.29

MANGA NO YUME

Logo

Situé en plein cœur de Lille au 28 Rue de Puebla, Manga no Yume est LA référence des fans de mangas lillois. La boutique dispose d’un éventail impressionnant de séries : vous pourrez y trouver tous les genres (shônen, shôjo, seinen, hentai, etc), des classiques comme Naruto aux séries plus confidentielles. D’ailleurs, si vous êtes à la recherche d’un nouveau manga de qualité, sachez que le gérant sera ravi de vous faire découvrir les pépites cachées dont regorge son magasin!

Manga no Yume vend également des goodies (figurines, artbooks, etc), et organise des séances de dédicaces!

Sympathique et passionné, ce spécialiste de la culture manga saura vous conseiller que vous soyez connaisseur ou néophyte.

Un grand merci à lui pour avoir fourni les mangas suivants :

Tombola : Darren Shan

Catégorie nouvelle :
– Anguilles Démoniaques
– All you need is Kill

Catégorie poésie :
– Hokusai
– Averse Turquoise

 

manga-no-yume-00

LIBRAIRIE LA LISON

7780382584_la-lison-vient-d-ouvrir-ses-portes-a-lille-pres-de-la-gare-saint-sauveur

Dans un univers où les chaînes de librairie sont reines, les librairies indépendantes parviennent encore à se faire une place.
C’est le cas de la Lison, du nom de la locomotive dans « La Bête humaine » de Zola, dont le mot d’ordre est convivialité et enthousiasme.

Dans un espace de 50 mètres carrés, le lecteur passionné peut parcourir des rayons comportant des œuvres diverses et variées, avec en prime les coups de cœur des libraires apposés avec soin sur quelques-unes de ces œuvres.
Un paradis pour tout lecteur affirmé cherchant à fuir le numérique.

Spécialement pour le prix, la Lison offre plusieurs lots :
– Des livres poche
– Des posters jeunesse
– Deux agendas 2017
– Une silhouette Mickey Mouse géante pour les fans de Disney

Et bien d’autres petites surprises…

Capture d_écran 2017-03-05 à 19.46.53

Mina Dawahri — « A desceller ses voiles, tout cocon se destine »

mina-dawahri
  • Peux-tu te présenter rapidement?
Je suis étudiante à l’EM Lyon, je suis allée en école de commerce parce qu’on m’a dit que ça menait à tout mais j’ai toujours eu un faible pour les lettres.
 
  • Raconte-nous ta passion pour l’écriture et la littérature!
Ma rencontre avec la littérature remonte à l’enfance. Ma mère me lisait des histoires avant que je ne sache lire et j’ai gardé cette habitude de lire un petit peu tous les soirs avant de m’endormir. J’écris depuis que j’ai 10/12 ans mais c’est plus ou moins régulier selon les périodes. J’ai touché un peu à tous les genres, tous les styles mais j’ai une préférence pour les romans. Ça doit faire environ un an, depuis la fin de la prépa en fait, que je me suis vraiment remise à l’écriture.
 
  • Un auteur préféré?
J’aime beaucoup Amélie Nothomb, elle a un style mordant, plutôt provoquant et je ne décroche jamais d’une ligne. Ses romans ont le mérite d’être original. Au moins, je n’ai pas l’impression de les avoir déjà lu cent fois.
 
  • Un genre littéraire favori?
Je lis essentiellement des romans.
 
  • Une citation qui te tient à cœur?
« Audaces fortuna juvat » (Virgile) : La chance sourit aux audacieux. Lorsque j’hésite à faire quelque chose, que j’ai peur, ou que je me décourage, cette petite phrase me pousse en avant. Je ne me souviens plus de la première fois où je l’ai entendue mais cela fait longtemps qu’elle m’accompagne.
 
  • Pourquoi as-tu participé au Prix?
Je me suis souvenue qu’à une période, j’aimais bien écrire des poèmes le soir, ça me soulageait l’esprit et quand on m’a parlé du concours, je me suis dit que ça ne me coûterait rien d’essayer.

Georges J. Fery — « Le Masque bleu »

 

  • Raconte-nous ta passion pour l’écriture et la littérature!

J’écris depuis plus ou moins deux ans, mais n’ai commencé « sérieusement » que depuis quelques mois (je veux dire par là qu’avant je ne faisais que commencer sans finir). Je lis depuis que j’ai 8 ans, mon amour pour la littérature ayant commencé avec la saga Harry Potter.

  • Un auteur, un roman, un personnage favori?

Si je devais choisir un auteur, ce serait sans doute Alfred de Musset pour son talent et son histoire personnelle. Mon livre favori est De la Terre à la Lune de Jules Verne pour son mélange de détails scientifiques, historiques, son humour et le fait que je le considère comme l’un des premiers romans de science-fiction.
Quant à mon personnage favori, je pense qu’il s’agit de Sherlock Holmes, avec son attitude à n’y rien toucher et son attention constante aux détails.

  • Un genre littéraire préféré?

Mon genre favori est le fantastique et plus précisément le Gothic Horror (Frankenstein ou les nouvelles de Poe par exemple) et le Cosmic Horror (Lovecraft).

  • Pourquoi as-tu participé au Prix?

Si j’ai participé au Prix, c’est parce qu’un de mes amis de fac va bientôt se faire publier et que je ne voulais pas trop me laisser distancer.

Rémi — « Labyrinthe »

remi-marcelin

  • Peux-tu te présenter rapidement ?

Rémi, étudiant EDHEC de 23 ans en année de césure, passionné de lecture et de voyages !

  • Raconte-nous ta passion pour l’écriture et la littérature !

Je ne pourrai pas dire quand j’ai commencé à écrire puisque je n’écris que très peu (voire jamais). Ce que j’aime dans l’écriture, c’est créer un univers, y ajouter du suspense, une part de mystère et laisser l’histoire m’emporter. Je n’ai pas besoin de lire un style d’écriture très élaboré (le mien est d’ailleurs assez basique), je préfère une bonne histoire, comprendre le personnage et être au plus proche de ce que j’aurais pu ressentir si j’avais été dans sa situation.

  • Un auteur, un roman favori ?

J’adore Murakami. Chacun de ses romans m’hypnotise, en particulier « L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage » et « 1Q84 ». Il invente des personnages toujours très étranges et réussit à me captiver malgré des romans très longs, parfois presque lents. Et j’adore le genre fantastique. C’est sûrement une autre des raisons pour lesquelles j’adore Murakami. Il apporte du fantastique, petites touches par petites touches, si bien que l’on ne sait pas si c’est une coïncidence ou la réalité.

  • Une citation qui te tient à cœur ?

Probablement une citation de Tchekhov : « Si un revolver apparait dans une histoire, à un moment donné, il faut que quelqu’un s’en serve. » Dans les romans, rien n’est laissé au hasard et il est toujours bon de se le rappeler.

  • Pourquoi as-tu participé au Prix ?

Pour m’amuser, évidemment ! Et pour rentrer dans le labyrinthe !